Musée Guimet

/ Espaces culturels

Le musée Guimet est né du grand projet d’un industriel lyonnais, Émile Guimet (1836-1918), de créer un musée des religions de l’Égypte, de l’antiquité classique et des pays d’Asie. Des voyages en Égypte, en Grèce, puis un tour du monde en 1876, avec des étapes au Japon, en Chine et en Inde lui permirent de réunir d’importantes collections qu’il présenta à Lyon à partir de 1879. Il devait par la suite transférer ses collections dans un musée qu’il fit construire à Paris et qui fut inauguré en 1889. Du vivant même d’Emile Guimet cette institution se consacra de plus en plus à l’Asie, tout en conservant une section sur les religions de l’ancienne Égypte, à la suite des expéditions dans diverses régions de l’Extrême-Orient.

Le vaste programme de rénovation général du musée Guimet, décidé en 1993 et mis en place à partir de 1996, qui vient de prendre fin, a pour but de permettre à l’institution fondée par Emile Guimet de s’affirmer de plus en plus comme un grand centre de la connaissance des civilisations asiatiques au coeur de l’Europe, dans la suite des efforts de nos prédécesseurs, mais tenant compte aussi des progrès de la muséologie et des besoins nouveaux pour la présentation et la conservation des oeuvres. Les architectes, Henri et Bruno Gaudin, et l’équipe de conservation ont donné la priorité à la lumière du jour et la création de perspectives ouvertes dans les 5500m2 de galeries permanentes. Ces grands espaces permettent aux visiteurs de mieux comprendre les relations et les différences entre les diverses traditions artistiques de l’Asie, et d’assurer une visite agréable dans des espaces calmes et ouverts. Avec cette grande campagne de travaux, le musée Guimet vient donc de connaître la plus complète restructuration de ses espaces intérieurs depuis l’époque de sa fondation.


Pays :


Continent(s) :

Découvrez aussi