Min Jung-Yeon – L’Aube après la pluie

(Galerie Maria Lund)


/ Expositions

Jusqu’au 9 mai, la Galerie Maria Lund expose les toutes nouvelles œuvres de Min Jung-Yeon. Alors que s’achève l’exposition Carte blanche à Min Jung-Yeon au Musée national des arts asiatiques – Guimet, voici l’occasion de découvrir les coups de pinceau et encres délicats de la jeune artiste coréenne.

Faut-il s’enfoncer dans l’obscurité pour la connaître, l’étreindre et enfin être capable de (re)trouver la lumière ? C’est ce que semble suggérer Min Jung-Yeon avec le titre de sa nouvelle exposition : L’aube après la nuit.

Dans ses dernières œuvres sur papier, la couleur se fait plus présente : des lumières frêles mais indéniables. Les traces de larges gestes au pinceau y occupent une place importante – telles une libération, un nouveau souffle. On reconnait l’élan de certains calligraphes. À y regarder de plus près, on s’aperçoit qu’à ces grands mouvements se juxtaposent de minuscules touches d’encre ou de crayon.

Celles-ci métamorphosent le gestuel en élément de paysage – « socle » d’une montagne ou vague sous-marine – quand il ne reste pas simple expression d’énergie. Si Min Jung-Yeon a souvent cherché la rencontre des contraires par les sujets dépeints, elle a maintenant lâché prise pour les exprimer dans la différentiation du geste même. Une nouvelle force en découle, une force sans bornes qui se lève telle une tempête. Ou une brise délicate qui vous porte…

+ d'infos

Pays :


Continent(s) :