Cycle Fritures Numériques à la Maison des Métallos

/ Activités & Ateliers

Du 8 au 13 janvier, La Maison des Métallos organise un cycle dédié au numérique, avec concerts, projections, ateliers & conférences. Pour les ados avides de jeux vidéos ou d’electro, ou pour les plus âgés avec les projections de films et conférences, La Maison des Métallos se numérise pour quelques jours. .

C’est à n’y plus rien comprendre ? Un peu.
Notre vue baisse, notre cerveau ne peut plus appréhender autant de possibles, notre corps se fond dans les réseaux. Êtres éclairés, nous marchons en aveugles. La fracture numérique n’est plus matérielle : plus le budget d’un ménage est faible, plus le nombre d’écrans par foyer augmente. Mais qu’en est-il de leurs usages ? Les employés des firmes de la Silicon Valley (Google, Facebook, Hewlett Packard..) dépensent des fortunes pour inscrire leurs enfants à l’école Waldorf, volontairement dépourvue d’ordinateurs. Y aurait-il danger(s) dans la manière dont nous utilisons ces outils ?

Rendre à ces écrans tactiles, à ces outils de composition à tout faire, à ces images si facilement réalisées, à ces faux amis si nombreux, un souffle poétique et une liberté.

Ramener le corps et l’imagination à l’intérieur de ces mécanismes froids, mettre l’artistique au cœur des nouvelles technologies, voilà ce que veut partager la Maison des Métallos pendant ces quelques jours de « Fritures » : retrouver un peu de soi dans ces nouvelles et impitoyables industries mondiales.

Voilà une sélection parmi le programme :

Du 8 au 13 janvier / Projection de China 66 : triptyque vidéo conçu par Maeva Aubert : à partir d’un film Super 8 tourné en amateur par son grand-père en Chine pendant la révolution culturelle

Du 8 au 13 janvier / Le collectif d’artistes Avoka propose une trilogie de jeux variés : Akuery, Difluxe, Dyscograf, pour agencer des images et des couleurs, faire des films ou même dessiner son propre disque de musique électro avec une machine qui lit des dessins et les transforme en musique

Les 10 et 11 janvier à 21 h / Concert narratif sous Casque : Danbé, écrit à quatre mains par Marie Desplechin et Aya Cissoko

Les 12 et 13 janvier / Cinéma Portatif, avec la complicité du réalisateur Benoît Labourdette, devenez les maîtres de cérémonie d’une séance de cinéma itinérante, innovante, poétique

 



Découvrez aussi